Gérard Lefrançois assure l’intérim

CPP76 – AG Extraordinaire du samedi 20 octobre 2018

Le Comité Pêche Plaisance 76 peine à rassembler. La présidence est toujours vacante après trois assemblées générales extraordinaires.

A l’heure où le poids des associations et leurs actions semblent avoir porté leurs fruits en obtenant l’autorisation de pêcher le bar jusqu’à la fin de l’année auprès des autorités européennes, rassembler pour fédérer puis gouverner tout un département n’est pas une chose aisée en Seine-Maritime. Pour la troisième fois en huit mois, le CPP76, créé en 2015 par Daniel THOMAS mais démissionnaire en février dernier après un rassemblement jugé « inefficace » par lui au Pont de Normandie bien que porteur d’intérêts, est toujours à la recherche d’un président. La prise de responsabilité semblerait même être un obstacle pour certains responsables d’associations de pêcheurs récréatifs puisque sur les neuf affiliations de la Côte d’Albâtre recensées au sein de la FNPP, seulement quatre d’entre-elles étaient présentes samedi : APP Fécamp, APPA Saint-François Le Havre, Havre Sport Nautisme et APPLH Le Havre. Ce qui représente près de quatre cents pêcheurs fédérés sur le millier que compte le département. « Manque de temps pour assurer un relais efficace entre les décisions nationales ou européennes et le travail de fonds et les sensibilisations aux bonnes pratiques auprès des associations et des pêcheurs de loisir ou effectifs insuffisants… » ont été les principales raisons avancées par les membres présents pour exprimer leur absence d’engagement. Les deux précédentes réunions étant restées stériles, deux nouvelles heures de débats à la capitainerie Chaussée Edouard Levasseur à Fécamp n’ont pas suffi à démontrer l’intérêt d’établir la création d’un comité départemental.

Tout espoir ne semble cependant pas totalement perdu pour Gérard LEFRANÇOIS, l’actuel vice-président du CPP76 qui, avec l’aide de chacun pour tenter de rétablir les contacts avec les autres associations, se donne « six mois pour recomposer un nouveau bureau départemental ». « Il me parait important que ce tremplin existe entre la fédération, les responsables de club ou d’association et les pêcheurs… » appuie celui qui dirige déjà l’APP Fécamp. Une assemblée générale sera prochainement convoquée.

                                                                                                                             PatGob

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *